C'est à la ré-écoute du disque « Snakes and Ladders » de Sophia Domancich qui sur cet album propose entre autres la superbe chanson interprétée par Robert Wyatt « Wilderness » dont elle a écrit la musique (paroles Alfreda Benge), qu'il m'a semblé évident que pour explorer un univers aussi obsédant que celui du « Rock Bottom » de ce même Robert Wyatt, pour le penser dans l'actualité, sans nostalgie ni forfanterie, c'était avec cette pianiste et compositrice exceptionnelle à plus d'un titre qu'il fallait le faire...  
Et à qui rêver de mieux pour compléter l'équipe qu'au suisse  Antoine Läng qui prête déjà sa (ses !) voix et ses effets électro au sein du imuZZic Grand(s)Ensemble avec « Over The Hills » et au trompettiste et compositeur - arrangeur Rémi Gaudillat, un de mes compagnons d'aventures depuis plus de 10 ans !
 

Ils ont  accepté avec beaucoup d'enthousiasme de malaxer, triturer, écrire, improviser collectivement autour de « cette matière étrange léguée par Wyatt, comme un morceau d'argile à partir duquel s'élabore dans un autre temps, un autre monde, un arpent d'un songe épais, un songe à la dimension parfois rêveuse, parfois sensuelle et parfois crue » Jean Rochard  (Nato). Nous avons ensuite sollicité Marcel Kanche avec qui j'ai enregistré plusieurs albums et qui accepté sans réserves de nous soumettre quelques uns de ses magnifiques textes, puis nous avons travaillé sur un très beau poème de John Greaves (de « l’École de Canterbury », comme Robert Wyatt, Gong, Soft Machine... et Sophia Domancich) mis en musique par Sophia. Notre travail en résidence nous a amené à développer une suite originale de 8 compositions des 4 musiciens, en plus d'une version volontairement dépouillée du « Sea Song » de Wyatt." 

Photo Pidz