Une plongée saisissante dans l'univers du "Canto General" du poète PABLO NERUDA FIP RADIO

Une des plus belle choses qu'il m'a été donnée à d'entendre cette année ! MOZAIC JAZZ

Je ne suis pas seul dans la nuit,
dans l'obscurité de la terre.
Je suis peuple, peuple innombrable.
J'ai dans ma voix la force pure
qu'il faut pour franchir le silence
et germer parmi les ténèbres.”

 

“No me siento solo en la noche,
en la oscuridad de la tierra.
Soy pueblo, pueblo innumerable.
Tengo en mi voz la fuerza pura
para atravesar el silencio
y germinar en las tinieblas.”

CANTO GENERAL

CANTO GENERAL de l’écrivain chilien PABLO NERUDA est un recueil de 342 poèmes, publié à Mexico en 1950. Cette œuvre maîtresse de la poésie latino-américaine fut écrite en grande partie dans la clandestinité et l’exil.  Toute la passion de NERUDA pour son peuple et son pays, toute sa rage de vivre animent ce poème épique à la gloire du Chili. Cri déchirant de révolte contre toutes les forces et toutes les formes d’oppression, il est aussi un grand chant de solidarité les humiliés et les exploités.   Dans un déferlement d’images et de métaphores puissantes, le poète parle de l’Amérique originelle, force vivante, terre grandiose et maternelle, de la nature exubérante et fertile, de ses peuples discriminés et de leurs cultures réduites au silence. A contre-courant de l’histoire officielle, il rappelle aux chiliens et plus largement aux latino-américains, la composante indienne de l’histoire du continent et de ses peuples. Ainsi PABLO NERUDA chante "Arauco", province chilienne où il a passé son enfance et où vit une grande communauté Mapuche, tout au long de trois sections et 17 poèmes constituant la séquence la plus longue consacrée à un peuple indigène américain.

Le projet CANTO DE MULTITUDES s’inscrit naturellement au cœur de l'engagement artistique du réseau imuZZic. Ce nouvel opus propose une traversée singulière de CANTO GENERAL, chef d’œuvre d’humanité, de résistance et d’espoir, que nous a offert PABLO NERUDA La musique proposée, composée pour la majeure partie par REMI GAUDILLAT s’inspire de la force suggestive des poèmes de Neruda, sans tomber dans le piège de la recréation d'une musique "folklorique". Au fil des projets auxquels il a participé au sein du réseau imuZZic en tant que compositeur (la série des BRUNO TOCANNE "new dreams", et "In a suggestive way", le Libre(s) Ensemble...), sans oublier son quartet "Le Chant des Possibles", REMI GAUDILLAT a affirmé une écriture où la mélodie et le chant de l'instrument tiennent une place prépondérante. Une écriture qui laisse également la plus grande liberté à l'improvisation pour réinventer en permanence le développement de compositions aux formes atypiques, créant ainsi des voyages ou des paysages sonores, dans lesquels une certaine poésie évocatrice est également présente.

La complicité entre REMI GAUDILLAT et BRUNO TOCANNE, ces deux piliers du réseau imuZZic, n'est plus à démontrer au vu de l'ensemble des projets qu'ils ont initiés ou auxquels ils participent ensemble, de "Et un vint un mec d'outre saison" avec MARCEL KANCHE et le I.OVERDRIVE TRIO, à cette relecture de "Esclator Over The Hill" de CARLA BLEY en passant par le magnifique "Sea Song(e)s" librement inspiré de l'univers du Rock Bottom de ROBERT WYATT...


LE RESEAU IMUZZIC
Créé en 2000 à l'initiative de BRUNO TOCANNE,  le réseau imuZZic explore avec une curiosité insatiable les voies de tout ce qui nourrit les musiques d'aujourd'hui : entre croisements stylistiques et rencontres avec d’autres expressions artistiques. Les frontières tombent aisément quand l’art est visé !  Structure à géométrie variable, pilotée par BRUNO TOCANNE, imuZZic rassemble chaque année 10 à 15 musiciens, pour mettre la musique en partage, conjuguer le singulier au pluriel. Les échos de la presse et les retours enthousiastes du public illustrent combien ces collaborations fertiles lui ont permis de se façonner une identité musicale singulière, riche des confrontations et des passerelles qu’il a suscitées et orchestrées.
Hors des sentiers battus et des oreilles rabattues, éthique contre étiquette, au service de l’art.
Année après année, la feuille de route artistique du réseau imuZZic affiche cohérence et constance en affirmant que la musique vivante peut et doit exister en dehors des diktats et des formatages du marché de l’industrie musicale : chaque projet sonne comme un vibrant plaidoyer pour la résistance et la liberté, comme un combat pour l’utopie en marche. Dans ce parcours, volontiers buissonnier, ont émergé des groupes et des spectacles aux noms évocateurs : le trio RESISTANCES et ses versions fiévreuses de Vencerémos, El Pueblo Unido, Patria de multitudes, Grandola, Vila Morena ; OCTOBRE en hommage à la troupe de théâtre d’agit-propre fondée par Jacques Prévert ; Les Bergers Fous de la Rébellion, spectacle vidéo-musical où resurgit la puissance subversive des textes des poètes de la BEAT GENERATION ; Round about 68, plongée sans nostalgie, en musique et en images, au cœur d’une année où les peuples, du monde entier, hurlent leur désir de liberté. Il y a le LIBRE ENBSEMBLE, grand orchestre imuZZic, dont le nom sonne comme un manifeste : inventer collectivement de nouveaux rêves, de nouvelles utopies, de nouvelles fraternités.

REMI GAUDILLAT - trompette, bugle

BRUNO TOCANNE - batterie

ELODIE PASQUIER - clarinettes 

BERNARD SANTACRUZ - contrbasse
LUCIA RECIO - voix

Version uniquement instrumentale en 4tet possible