EDITION 2019

"Trois Palis, quelques kilomètres à l’ouest d’Angoulême, le pays des Fins Bois pour les amateurs. Un millier d’âmes, dont Bruno Tocanne, une petite église romane, une chocolaterie renommée et pour la deuxième année un festival de jazz(s) grâce à la belle énergie de Bruno. En ouverture, projection du film I need that record, documentaire de Brendan Toller (2008) sur la disparition des disquaires aux USA. Émouvants témoignages sur l’espace de rencontres, de découvertes et d’échanges qu’ils représentaient. Rencontrer, découvrir, échanger : c’est bien de cela qu’il s’agit avec JAZZ(S) A TROIS PALIS. (...)

(...) Au final le sentiment d’avoir été invité ces trois jours à une chaleureuse rencontre d’amis musiciens. Bruno en maître de cérémonie, ouvrant – sans cérémonie – les portes de son jardin secret. Ces moments de partage du jazz vivant sont précieux. We need that festival, Bruno !" D'après un texte Jean-Yves Molinari sur JAZZ IN Clap Cloop

EDITION 2018

"(...) Un esprit qui aura bercé ces journées, devenu plus sensible, audible, au fil des jours - trois, seulement trois. Le temps de prendre l'utopie au mot. Un festival c'est un lieu et un esprit qui prennent forme de communauté ouverte et vivante. Un espace où l'on peut, par exemple, écouter sous les arbres face à la rivière un duo de vents chanter à la gloire des femmes solitaires en y avançant son point de croix. Ce qui a commencé de prendre forme, à Trois Palis, à l'instigation de Bruno Tocanne et grâce à imuZZic, le réseau de musiciens qu'il anime, est trop important pour n'être pas relayé à la hauteur des enjeux soulevés"
Philippe Allen, IMPROJAZZ